Communiqué de presse | Lancement du second appel de propositions de projets « Fonds de développement économique francophone des Prairies – FDÉFP »

Prairies canadiennes – Le mardi 16 janvier 2024 – Les trois organisations francophones à vocation économique (OFVE) des Prairies – à savoir le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba, le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan et le Conseil de développement économique de l’Alberta – sont heureuses d’annoncer le lancement conjoint du second appel de propositions du Fonds de développement économique francophone des Prairies (FDÉFP) pour des projets qui débuteront le 1er avril 2024 et prendront fin le 31 mars 2025.

Le financement des projets sera d’un minimum de 20 000 $ et d’un maximum de 75 000 $ pour une enveloppe totale de 170 000 $. Sont éligibles les organismes qui œuvrent en français et contribuent au développement et à l’épanouissement de la francophonie dans les régions des Prairies. Les projets doivent desservir une clientèle francophone.

Les projets financés dans le cadre du programme FDÉFP peuvent être d’une portée locale ou  provinciale. Ils doivent démontrer un impact économique réel sur la communauté francophone, avec des retombées claires et mesurables dans au moins un des secteurs suivants :

  • La diversification et le développement économique incluant le commerce et l’investissement ;
  • L’immigration économique ;
  • L’économie verte ;
  • La jeunesse ;
  • Le tourisme.

Les demandes complètes devront être acheminées avant le vendredi 16 février 2024, 12h00 (heure locale). Les trousses de candidature seront disponibles sur le site internet de chacune des trois OFVE.

Nous saisissons cette opportunité pour exprimer notre gratitude envers le gouvernement du Canada et PrairiesCan pour avoir placé leur confiance en nous pour administrer ce programme de financement extrêmement important, qui apportera une contribution significative et durable au développement économique de nos communautés francophones dans les Prairies canadiennes.

– 30 –

Lire le communiqué complet ici.