Près d’une cinquantaine de personnes se sont branchées, le 3 juin dernier afin de participer, virtuellement, à l’inauguration du 2e Économusée en Alberta, celui de l’entreprise Healing à la Source située à Lac La Biche.

Pour la propriétaire, Noëlla Somerville, cette ouverture officielle marque une étape importante dans la concrétisation d’un rêve qui a commencé, il y a une dizaine d’années, lorsqu’elle s’est lancée dans cette aventure. « Ce projet a commencé par un rêve, le rêve de vivre de mon art. Le rêve de partager ma passion du vitrail et mes autres passions », a lancé Mme Somerville lors de cette inauguration.

Grâce à son engagement avec la marque « Économusée », qui est le fruit de nombreux mois de préparation, Healing à la Source offre désormais une boutique permanente mais également un atelier et un musée sur l’art du vitrail.

Healing à la source - second économusée en Alberta

Le directeur général de la Société du réseau Économusée (SRÉ), Carl-Éric Guertin, était heureux de participer à cette cérémonie. Avec ce 2e Économusée en Alberta, le SRÉ compte maintenant 110 artisans, partout au Canada, à Haïti et en Europe du Nord. 

« C’est un privilège de t’avoir et de te supporter dans ton parcours entrepreneurial », a lancé M. Guertin rappelant que la SRE a comme objectif de mettre en valeur des artisans pour la qualité de leur production. « Tu contribueras au positionnement de Lac La Biche comme une destination touristique car tu t’inscris dans un réseau international et que cela aura des retombées, nous l’espérons, pour la communauté de Lac La Biche », avance Carl-Éric Guertin.

Healing à la source - second économusée en Alberta - Lac La Biche

C’est justement pour ces retombées positives que le propriétaire The Old School Cheesery, Patrick Dupuis, n’a pas hésité à se lancer dans cette aventure qui a mené son entreprise à devenir, à l’automne 2018, le premier Économusée en Alberta.

« En tant qu’artisan et comme petite entreprise, on essaie toujours d’avoir des gens qui viennent nous voir, voir ce qu’est-ce qu’on fait et comment on le fait. Seul, c’est un processus qui est compliqué, surtout qu’il faut paraître professionnel. On a joint le réseau Économusée pour plusieurs raisons, notamment leur expertise qui nous a permis de mettre en évidence notre art, notre métier et notre passion, et ce, dans les deux langues afin de bien éduquer les gens qui viennent nous visiter et acheter nos produits », s’est exclamé le maître fromager aux participants.

Conseillère municipale au Comté de Lac La Biche et vice-présidente de l’Association bilingue des municipalités de l’Alberta (ABMA), Colette Borgun voit cette ouverture officielle d’un bon œil. « Healing à la Source se veut un ajout unique, non seulement au comté de Lac La Biche, au Nord-Est de l’Alberta mais aussi au projet des Routes touristiques bilingues », a soutenu Mme Borgun.

Le directeur général du CDÉA, Étienne Alary, partage cet avis : « L’Ouverture de cet Économusée cadre aussi dans l’accomplissement d’un projet beaucoup plus grand, beaucoup plus large pour le CDÉA qu’est la création du projet de Routes touristiques bilingues pour le Nord de l’Alberta. Un projet dont l’objectif était de présenter dans les deux langues officielles des attraits touristiques du Nord-Est et du Nord-Ouest de la province », lance-t-il.

« Fort de l’appui d’une trentaine de partenaires, le projet arrive à point donné alors que le gouvernement de l’Alberta a annoncé un plan de déconfinement qui permettra, espérons-le, aux Albertain de voyager en province. Pour ce faire, le site routes-ab.ca compte 220 attraits et 8 routes thématiques bilingues », indique M. Alary.

Healing à la source - second économusée en Alberta

Soulignons que la réalisation de cet Économusée a été rendue possible grâce à un appui financier du gouvernement fédéral par l’entremise de Diversification de l’économie de l’Ouest et du gouvernement de l’Alberta grâce au programme CARES.

À propos de Healing à la Source

C’est en 2007 que Noëlla Somerville fonde son entreprise pour offrir un service d’enseignement des arts culturels et fournir un débouché à son art du cuir et plus tard, du vitrail. Elle offre également à travers son entreprise le soin holistique (le Reiki, le chamanisme, les cercles de tambours guérissants et la méditation, le yoga, l’hypnothérapie et l’accès-bars). En 2012, elle s’initie au vitrail grâce à son mari Daniel qui lui transmet cette passion et qui l’inclut dans la création de 16 vitraux devant orner les fenêtres de l’église de janvier, située au nord de l’Alberta.

Découvrez l’art du vitrail de Noëlla Somerville :

10322 103 Avenue, Lac la Biche, AB, Canada
healingalasource@gmail.com
https://www.facebook.com/healingalasource