Du 25 au 27 octobre 2019 se tenait le Salon International Tourisme Voyages à Montréal. L’événement qui a réunit plus d’une centaine de destinations, offices de tourisme, tours opérateurs, agents de voyage et médias fut un succès avec quelque 35 000 visiteurs. Un rendez-vous de choix pour les passionnés de voyage et une occasion en or pour le CDÉA de faire valoir l’offre touristique francophone en Alberta. Sandrine Croteau, conseillère en développement économique au CDÉA, y était.

L’engouement pour les montagnes ne s’essouffle pas, tandis que le parc des dinosaures demeure l’objet d’une fascination certaine auprès des Québécois. La nouvelle flamme cette année : Calgary avec la revitalisation du quartier hip East Village et ses nombreux attraits tels que le Centre national de musique – Studio Bell et la Bibliothèque centrale qui souffle sa première bougie ce mois-ci.

La promenade des Glaciers – l’autoroute 93, l’une des plus belles routes sur terre. Photo crédit : Tourisme Alberta

Edmonton gagne en popularité, alors que plusieurs prévoient entamer leur séjour dans la capitale pour ensuite se diriger vers Jasper où ils souhaitent emprunter la Promenade des Glaciers (autoroute 93). Fait notable : les visiteurs cherchent plus que jamais des expériences distinctives leur permettant de découvrir histoire, scène culinaire et festivals. En bref, on s’intéresse davantage à l’essence de la destination, aux artisans qui la rendent unique – à ce qui se résume au patrimoine intangible.

Le CDÉA, ambassadeur du tourisme francophone au Salon International Tourisme Voyages

Outre les 1200 exemplaires du guide de Tourisme Alberta distribués, le CDÉA a remis des guides du visiteur de la Colombie-Britannique. Ce fut le fruit d’une entente avec la Société de développement économique de la Colombie-Britannique (SDÉCB), afin de représenter l’Ouest canadien dans toute sa splendeur.

Des fiches d’information fournies par SkiBig3, ainsi que des cartons promotionnels, gracieuseté du Centre collégial de l’Alberta (CCA), sont venus agrémenter le service offert aux visiteurs. Le tirage, devenu tradition, offrait la chance aux participants de gagner une photographie sur verre, une œuvre de l’artiste franco-albertaine et entrepreneure Julie Dewilde.

Pour le CDÉA, ce Salon international est une excellente occasion pour échanger avec les globe-trotteurs. Une présence francophone pour représenter l’Alberta est pour plusieurs l’argument convaincant quand vient le temps de planifier son voyage. Une mission de promotion significative, car elle permet à la fois d’orienter les visiteurs vers l’offre des partenaires francophones et de prendre de pouls des besoins pour l’année à venir. Cet échantillonnage est clé et permet au CDÉA d’offrir des ressources actuelles, pertinentes et innovantes.

Les médias, influenceurs et blogueurs de toute sorte sont pour leur part nombreux à prospecter leur prochaine destination de rêve. L’Alberta, en bonne Canadienne, leur propose une aventure amicale et digne de clichés forts vendeurs. Ainsi, le SITV est le cadre tout indiqué pour faire parler de soi et discuter de collaborations prochaines.

L’Alberta a également pu bénéficier d’une vitrine exclusive lors de la conférence du dimanche, alors que Sandrine présentait les multiples facettes d’un voyage en Alberta, mentionnant au passage le tourisme hivernal et en saisons intermédiaires, le tourisme autochtone et le tourisme culinaire.

Remerciements à notre transporteur officiel Air Canada qui nous a permis d’aller à la rencontre de notre marché fort. 

Source des photos de l’événement : Facebook du Salon International Tourisme Voyages