L’Économusée de l’apiculteur officiellement inauguré!

L’Alberta compte un 3e Économusée dans ses rangs alors que Paradis Valley Honey, l’Économusée de l’apiculteur, situé à Watino dans le Nord-Ouest, a officiellement été inauguré, le 10 juin dernier.

Pour l’occasion, près d’une soixantaine de personnes s’étaient branchées afin de participer à cet événement de façon virtuelle, puisque les mesures sanitaires étaient toujours en vigueur en province.

Paradis Valley Honey est une entreprise créée par Ginette et Danny Paradis en 2003. « À ses débuts, Paradis Valley Honey abritait environ 800 ruches et produisait du miel et du pollen. L’entreprise a grandi au fil des années nous permettant d’offrir une variété de services et de produits», ont présenté le couple Paradis lors de la cérémonie, en précisant qu’annuellement, l’entreprise poursuivait son développement.

Si bien qu’aujourd’hui, Paradis Valley Honey abrite 3500 ruches, s’occupe de la pollinisation de champs de bleuets en Colombie-Britannique, vend ses produits crus partout au Canada à partir de leur site Web et organise des campagnes de financement.

Et maintenant, en ce 10 juin 2021, une nouvelle étape du développement est franchie en devenant un Économusée qui offre une visibilité et une reconnaissance internationale. « Nous sommes privilégiés, grâce à l’Économusée, de pouvoir partager avec nos visiteurs ce qui nous passionne tant, soit la santé, les produits de qualité et les abeille », se sont exclamés Ginette et Danny Paradis.

Comme l’a souligné le directeur général de la Société du Réseau Économusée (SRÉ), Carl-Éric Guertin, cette ouverture officielle amène la SRÉ à compter 66 membres au Canada. « Nous sommes fiers de vous compter parmi le réseau et de voir ainsi Paradis Valley Honey comme fer de lance pour le développement touristique bilingue dans le Nord de l’Alberta », mentionne M. Guertin.

Paradis Valley Honey, c’est avant tout une entreprise qui poursuit une longue lignée d’apiculteurs, soit sept générations, d’abord au Québec et ensuite en Alberta depuis les années 50, et la SRÉ voit ceci comme une réelle valeur ajoutée.

« La Société est là pour mettre en valeur les savoir-faire inspiré de la tradition. On est toujours à la recherche de la perle rare et des gens qui ont une histoire à raconter. Paradis Valley Honey est le type d’entreprise que l’on recherche et c’est surtout le type d’entreprise qui intéresse les visiteurs pour découvrir une histoire. Dans ce cas-ci, vous avez une histoire familiale très forte » explique Carl-Éric Guertin.

Le propriétaire de The Old School Cheesery, Patrick Dupuis, dont l’entreprise a été le premier Économusée à voir le jour en Alberta, abonde dans le même sens.
« L’Économusée nous donne l’occasion de présenter et d’exprimer sur qu’est-ce qu’on fait, comment on le fait, l’art qu’on le fait et de pouvoir passer l’information aux gens qui viennent nous visiter dans les deux langues », lance-t-il.

Patrick Dupuis ajoute que, tout comme son entreprise, Paradis Valley Honey se retrouve dans un secteur touristique en demande. « Le tourisme alimentaire est très populaire. Les visiteurs veulent voir comment leurs produits sont faits. Ils veulent parler aux gens qui le font. Ils veulent avoir l’expérience de toucher, sentir, goûter. L’Économusée amène la possibilité de mettre ceci en valeur et de présenter l’entreprise de façon professionnelle », mentionne Patrick Dupuis.

Conseiller municipal au Birch Hills County, Alberta Poetker se réjouit de cette nouvelle étape franchie par Paradis Valley Honey. « Au nom du Comté de Birch Hills, j’aimerais féliciter Ginette et Danny. Devenir le 3e Économusée en Alberta est une belle valeur ajoutée non seulement pour le comté mais aussi tout le Nord-Ouest », affirme-t-il.

Pour le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA), cette ouverture officielle cadre parfaitement dans le projet de développement de Routes touristiques bilingues dans le Nord de l’Alberta.

« Lorsque nous avons appris que Ginette et Danny Paradis entamaient des rénovations à leur entreprise Paradis Valley Honey, nous leur avons présenté le concept Économusée et nous sommes heureux de voir qu’ils ont embarqué à pied joint dans cette aventure », énonce le directeur général du CDÉA, Étienne Alary.

Rappelons que la création de cet Économusée et le lancement des Routes touristiques bilingues du Nord ont été rendus possible grâce au financement du Gouvernement du Canada, par l’entremise de Diversification de l’économie de l’Ouest, et le gouvernement de l’Alberta grâce au programme CARES.

Découvrez Paradis Valley Honey :

Paradis Valley Honey Ltd, TWP RD 779, Watino, AB, Canada
info@paradisvalleyhoney.com
Site internet
Facebook
Instagram